CU-SIGETA | Expertise - Télédétection
logo

CENTRE UNIVERSITAIRE SIGET-A

SIG ET TELEDETECTION

Tel: +226 50 36 70 66 | Mail: info@sigeta-i​sestel.com/ siget-a@fasonet.bf

WEBMAIL


image
Définition de la Télédétection
image
Le A-Train une constellation de six satellites franco-américains d'observation de la Terre, en orbite héliosynchrone.
image
Composition d’un satellite (SPOT-5)
image
Un capteur LANDSAT

« La télédétection est l’ensemble des techniques qui permettent, par l’acquisition d’images, d’obtenir de l’information sur la surface de la Terre (y compris l’atmosphère et les océans) ou de tout autre planète, sans contact direct avec celle-ci. La télédétection englobe tout le processus qui consiste à capter et enregistrer l’énergie d’un rayonnement électromagnétique émis ou réfléchi, à traiter et analyser l’information qu’il représente, pour ensuite mettre en application cette information. » (Centre Canadien de Télédétection)

Processus de télédétection

Source d'énergie ou d'illumination (A) - À l'origine de tout processus de télédétection se trouve nécessairement une source d'énergie pour illuminer la cible (soleil, radar, etc.).

image
Schéma du processus


Rayonnement et atmosphère (B) - Durant son parcours entre la source d'énergie et la cible, le rayonnement interagit avec l'atmosphère. Une seconde interaction se produit lors du trajet entre la cible et le capteur.
Interaction avec la cible (C) - Parvenue à la cible, l'énergie interagit avec la surface de celle-ci. La nature de cette interaction dépend des caractéristiques du rayonnement et des propriétés de la surface.
Enregistrement de l'énergie par le capteur (D)– L'énergie diffusée ou émise par la cible doit être captée à distance (par un capteur qui n'est pas en contact avec la cible) et être enfin enregistrée.
Transmission, réception et traitement (E) – L'énergie enregistrée par le capteur est transmise, souvent par des moyens électroniques, à une station de réception où l'information est transformée en images (numériques ou photographiques).

image
Image des terres de KOUMBIA, BF
image
Cartes d’occupation des terres de Houndé, BF

Interprétation et analyse (F)
Une interprétation visuelle et/ou numérique de l'image traitée est ensuite nécessaire pour extraire l'information que l'on désire obtenir sur la cible.
Application (G) – La dernière étape du processus consiste à utiliser l'information extraite de la cible, pour nous en faire découvrir de nouveaux aspects (Carte géologique) ou pour aider à résoudre un problème particulier (inondations).(B. AGBO)